La forme à votre portée
Tout pour la forme
   Accueil      Preambule
PRÉAMBULE


L'espérance de vie dans les pays industrialisés augmente d'année en année. Elle avoisine les quatre-vingts ans, avec toujours un avantage de deux, trois ans, pour les femmes. Pour profiter pleinement du temps dont nous disposons, il faut être en forme. Et la forme, ça se construit et ça s'entretient; même jusqu'à un âge très avancé. C'est ce que j'ai appris. Lors de mes activités sportives, et notamment le ski, j'ai rencontré des gens incroyables.

J'ai vu - et je vois toujours - des skieurs de plus de septante ans descendre les pentes aussi vite et aussi bien que des jeunes, si ce n'est mieux! J'ai même connu un senior de quatre-vingts ans qui faisait du ski héliporté au Canada, en «s'éclatant comme un fou»... Dans d'autres sports, j'ai vu des gens d'un certain âge atteindre des niveaux de performances plus qu'acceptables, tout en ayant commencé à plus de quarante ans.

Alors je me suis demandé ce qui animait tous ces hommes et toutes ces femmes. Et je me suis rendu compte qu'ils étaient tous passionnés! Passionnés par la vie et passionnés par l'activité qu'ils pratiquaient. Au contact du sport, j'ai côtoyé tout un monde que je n'imaginais pas! J'ai pris conscience que la vie "physique", les mouvements et l'exercice du corps, - et de l'esprit qui lui est intimement et définitivement lié,- ne s'arrêtaient pas à trente-cinq ou quarante ans! J'ai réalisé qu'il était possible de conserver un corps performant et une fraîcheur d'esprit jusqu'à un âge avancé.

Non! La vieillesse n'est plus un naufrage, comme le prétendait le Général de Gaulle! C'était là la vision d'un grand homme, mais vivant à une époque où l'on ne savait pas qu'on pouvait tenir la forme jusqu'à un âge avancé. Sa génération n'avait pas encore compris toute l'importance de l'activité physique et de la nutrition au-delà du cadre sportif réservé, en principe, aux jeunes.

C'était une erreur fondamentale! J'ai vu des sportifs de très haut niveau arrêter tout exercice après leur période de compétition et décéder, malheureusement, peu après leurs quarante ou leurs cinquante ans. Dautres, au contraire qui avaient commencé tardivement une activité physique ont acquis une forme étincelante et ont joui d'une vieillesse formidable.

Évidemment, pour avoir la forme, plus on s'y prend tôt, mieux cela vaut. Mais le principal c'est de s'y mettre!,

La forme s'appuie sur deux piliers essentiels: une alimentation saine et une activité physique régulière. De plus, contrairement à ce que l'on pense trop souvent, la forme ne coûte pas une... fortune. Tout le monde a la possibilité de pratiquer la marche (à une allure un peu soutenue) et presque tout le monde peut se payer l'abonnement de la piscine ou du centre de fitness.

LÙ'aspect financier de l'affaire n'est pas une excuse! Quant à l'alimentation, là encore, une alimentation saine ne revient pas plus cher! Au contraire, elle revient souvent meilleur marché qu'une alimentation trop riche, lourde et sophistiquée.

L'exercice physique, en plus, c'est la porte ouverte à un monde merveilleux! Il vous permet de voir la vie différemment, c'est-à-dire sous un angle positif. Les endorphines que le corps produit sous "l'effort" vont vite chasser les coups de déprime; et celles et ceux qui ont recours aux anti-dépresseurs pourront bientôt les jeter aux oubliettes ...

Il n'y a pas, non plus, de véritable effort à faire. L'effort est surtout consenti au moment de la transition; c'est-à-dire lorsqu'on passe d'une vie "indolente" et peu active sur le plan physique, à une vie active et à une alimentation"surveillée". Ensuite les habitudes sont prises et pour rien au monde on ne voudrait revenir en arrière et lâcher sa nouvelle vie.

Le but de ce livre est de vous aider à acquérir et à entretenir votre forme. Loin de moi l'intention de me substituer à la médecine. D'ailleurs, dans nos pays industrialisés, la médecine est performante et il ne faut pas hésiter à recourir à ses services, ne serait-ce que pour un bon check-up annuel.

Mais si l'on peut louer la compétence de la médecine actuelle, malheureusement, il nous faut aussi reconnaître qu'elle tend à devenir un luxe, surtout si l'on nécessite des soins poussés. Donc, autant que faire se peut, efforçons-nous de nous maintenir en forme par nos propres moyens. Vous verrez que cÙest une des choses les plus gratifiantes qui soient...